Sortie de la distribution Linux Debian 10 « Buster »

Debian Buster ou encore Debian 10 est désormais proposé en version stable. L’OS débarque sur toutes les architectures prises en charge. Il est opérationnel pour être déployé à grand échelle dans les environnements dits de production. Nous sommes en présence d’une version jugée majeure. Elle s’accompagne de nouveautés, d’améliorations et de mises à jour de nombreux composants.

Parmi les nombreuses nouveautés, nous avons l’arrivée de Wayland. Il remplace X.Org en tant que serveur d’affichage pour l’environnement de bureau GNOME. A cela s’ajoute le projet des Constructions reproductibles. Désormais plus de 91 % des paquets source fournis dans Debian 10 construiront des paquets binaires identiques au bit près. Cette avancée apporte une protection contre les tentatives malveillantes d’altération des compilateurs et des réseaux de construction.

De son côté AppArmor est installé et activé par défaut. Il apporte un cadre de contrôle d’accès pour limiter les possibilités des programmes. A cela s’ajoute la possibilité d’utiliser le bac à sable seccomp-BPF avec APT. L’ UEFI Secure Boot est maintenant supporté.

Un total de dix architectures sont gérées dont 32-bit (i386), 64-bit (amd64), AArch64 (arm64), ARM EABI (armel), ARMv7 (EABI hard-float ABI, armhf), MIPS (mips (big-endian), mipsel (little-endian), 64-bit little-endian (mips64el)), 64-bit little-endian PowerPC (ppc64el) et IBM System z (s390x).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *