Firefox 65 promet une sécurité accrue sur Linux, Android et macOS

En 2016, Mozilla a lancé une refonte de grande envergure de Firefox, le but étant d’enrayer le déclin du navigateur face à la concurrence, notamment de Chrome. Ce chantier s’est concrétisé par la sortie de Firefox Quantum (la version 57) fin 2017. Très apprécié par les utilisateurs et la presse spécialisée, Firefox Quantum aurait permis au navigateur libre et gratuit de revenir sur le devant de la scène.

Firefox 65 apporte une sécurité accrue pour Linux, Android et macOS

Les contributeurs Mozilla sont constamment en train d’améliorer le support des standards de Firefox, mais aussi sa robustesse en sécurité et le respect de la vie privée. Après l’ajout des capacités multi-processus à tous les utilisateurs en 2017, une fonctionnalité permettant de renforcer la sécurité en ajoutant une sandbox, Mozilla va implémenter par défaut la protection stack-smashing pour tous les utilisateurs, le but étant de renforcer la sécurité sur Linux, Android et macOS. De plus, Firefox 65 va inclure une refonte de la section Blocage de contenu et des contrôles simplifiés des options de blocage.

S’il vous arrive de perdre régulièrement votre travail en fermant par erreur Firefox, la version 65 inclut la possibilité de configurer une alerte en cas de fermeture du navigateur, même s’il est configuré pour restaurer la session lors d’un prochain lancement. Un autre changement concerne l’utilisation de mémoire. Si vous ne le saviez pas déjà, Firefox 64 inclut une page spéciale about:performance qui permet de savoir quels onglets consomment le plus de ressources du système. Dans Firefox 65, les utilisateurs pourront savoir l’usage de mémoire vive de chaque ressource visible dans le Gestionnaire de tâches.

Source Mozilla

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *