INFOTHEMA

Auteur Sujet: Quincy Jones symphonique  (Lu 208 fois)

E18i3

  • ORGANISATION INFOTHEMA
  • Hero Member
  • ******
  • Messages: 737
  • Créer, c’ est résister” Stéphane Hessel 1917-2013
    • Voir le profil
Quincy Jones symphonique
« le: septembre 11, 2022, 05:12:29 pm »
Salut à tous,

Histoire de se changer les idées et tant que l' on à de l' électricité, je vous propose le visionnage d' un concert
d' anthologie comme le suggère l' intitulé de ce topic.

Le lien : https://www.arte.tv/fr/videos/090817-000-A/quincy-jones-symphonique/

Vous montez le son à fond, vous poussez les meubles et ça devrait l' faire, bon visionnage ...

Pour la suite, comme d' hab,

                            @ vous de voir ...
« Modifié: septembre 11, 2022, 05:24:36 pm par E18i3 »
" Dire que l' on s' en fiche du droit à la vie privée sous prétexte qu' on a rien à cacher, c' est comme déclarer que l' on se fiche du droit à la liberté d' expression sous prétexte qu' on a rien à dire."  Edward Snowden.

Animateur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 4731
    • Voir le profil
Re : Quincy Jones symphonique
« Réponse #1 le: septembre 11, 2022, 07:51:50 pm »
Sublime ! Merci pour le partage
Membre de l'APRIL (www.april.org) / Membre du bureau Association "Debian Facile"  (https://debian-facile.org)

E18i3

  • ORGANISATION INFOTHEMA
  • Hero Member
  • ******
  • Messages: 737
  • Créer, c’ est résister” Stéphane Hessel 1917-2013
    • Voir le profil
Re : Quincy Jones symphonique
« Réponse #2 le: septembre 13, 2022, 08:05:27 pm »
Content que le concert t' ait plu.
Les singers et les musicos sont de premier ordre, dixit des amis musicos et technicos du son,
c' est du lourd et du très lourd.
Pour ce qui est des prestations, ces amerlocs n' ont décidément rien à apprendre, toujours aussi pro.
« Modifié: septembre 13, 2022, 10:21:28 pm par E18i3 »
" Dire que l' on s' en fiche du droit à la vie privée sous prétexte qu' on a rien à cacher, c' est comme déclarer que l' on se fiche du droit à la liberté d' expression sous prétexte qu' on a rien à dire."  Edward Snowden.