INFOTHEMA

Auteur Sujet: Debian communique sur l’ arrestation de Dmitry Bogatov  (Lu 2138 fois)

E18i3

  • ORGANISATION INFOTHEMA
  • Hero Member
  • ******
  • Messages: 826
  • Créer, c’ est résister” Stéphane Hessel 1917-2013
    • Voir le profil
Debian communique sur l’ arrestation de Dmitry Bogatov
« le: avril 23, 2017, 04:40:04 pm »
Salut à tous,

En ce jour de grande interrogation, j' me suis dit que j' allais relayer l' info et pour cause.

Citer
Le Projet Debian est préoccupé de la nouvelle de l'arrestation d'un membre de sa communauté, Dmitry Bogatov, par les autorités Russes.

Dmitry est professeur de mathématique et contributeur actif de Debian. Il œuvre au sein du groupe Debian Haskell, en tant que mainteneur Debian, et maintient actuellement plusieurs paquets d'outils système et en ligne de commande.

Nous attendons davantage de détails sur ce qui lui est reproché, mais espérons qu'il reçoit un traitement correct et bénéficiera d'une procédure équitable.

En attendant, le projet Debian a pris des mesures pour la sécurité de son système en supprimant les clés de Dmitry pour le cas où elles auraient été compromises.

Le projet Debian rend hommage à son excellent travail et à son fort engagement pour Debian et le logiciel libre, et nous espérons qu'il sera de retour le plus tôt possible à ce qu'il entreprend.

Nous lui accordons, à lui et à sa famille, tout notre soutien.

D' autres infos en anglais

La nature même de l'affaire Bogatov est controversée, car elle mélange des arguments techniques et juridiques, et nécessite une expertise juridique et technique solide. En effet, en tant qu'opérateur de noeud de sortie Tor, Dmitry n'a pas le contrôle et la responsabilité sur le contenu et le trafic qui traverse son noeud: ce serait comme accuser quelqu'un à qui un couteau a été volé chez lui pour le meurtre commis avec ce couteau par un autre individu.

                               @+  >:(

Source : debian-fr.org, forum pause café
« Modifié: avril 25, 2017, 05:26:16 pm par E18i3 »
" Dire que l' on s' en fiche du droit à la vie privée sous prétexte qu' on a rien à cacher, c' est comme déclarer que l' on se fiche du droit à la liberté d' expression sous prétexte qu' on a rien à dire."  Edward Snowden.