INFOTHEMA

Auteur Sujet: Quand les fermiers américains sont obligés de pirater leurs propres tracteurs...  (Lu 1834 fois)

Animateur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5833
    • Voir le profil


Imaginez un fermier en plein travail dans son champ. Soudain, une panne, le tracteur s’arrête. Mais même si le temps presse pour la récolte ou le semis, pas question de le réparer soi-même : une clause l’interdit expressément. Cette histoire, ils sont nombreux à la vivre aux Etats-Unis.

Comme le raconte le site Motherboard, les agriculteurs américains qui achètent un tracteur de la marque John Deere, premier constructeur mondial de matériel agricole, vivent parfois un enfer. Le contrat de licence « interdit quasiment toute réparation ou modification » de l’engin, écrit Jason Koebler, auteur de l’article.

Logiciels piratés en provenance d’Europe de l’Est

Conséquence : il faut obligatoirement la présence d’un technicien agréé pour toute intervention technique, souvent facturée au prix fort. D’après l’enquête de Motherboard, de nombreux agriculteurs, faute de temps ou d’argent, n’hésitent plus à recourir à des logiciels piratés pour contourner le problème.

Ces logiciels proviennent souvent de pays d’Europe de l’Est et sont ensuite vendus sur des forums Internet. Comme l’écrit le journaliste, la gamme de produit proposés comporte des outils informatiques permettant de « diagnostiquer les pannes (…) optimiser les performances du moteur (…) connecter un ordinateur au tracteur ».

http://www.20minutes.fr/high-tech/2036523-20170323-quand-fermiers-americains-obliges-pirater-propres-tracteurs-pouvoir-reparer
Membre de l'APRIL (www.april.org) / Membre du bureau Association "Debian Facile"  (https://debian-facile.org)