INFOTHEMA

Auteur Sujet: Vieilles Charrues 2017 : Une édition hippie, un site agrandi !  (Lu 1261 fois)

Animateur

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3731
    • Voir le profil
Vieilles Charrues 2017 : Une édition hippie, un site agrandi !
« le: janvier 23, 2017, 09:26:15 pm »


Environ 1.800 bénévoles étaient réunis samedi soir, à l'Espace Glenmor, à Carhaix, pour le traditionnel repos des laboureurs. Le festival en a profité pour annoncer que la barre des 150.000 billets vendus a été franchie, mais aussi que l'agrandissement du site est sur les rails ainsi que de nouveaux aménagements. 1. Une 25e édition record.
Jérôme Tréhorel et Jean-Luc Martin, le directeur et le président des Vieilles Charrues, ont débuté la soirée par un retour sur la 25e édition. Elle restera dans l'histoire avec un record de fréquentation (278.000 festivaliers). Le directeur a parlé d'une « vraie réussite » sur les plans de la programmation, de la décoration et de la mise en lumière du site et de la météo. « Après l'attentat de Nice, il y a eu une espèce d'atmosphère hallucinante qui s'est propagée avec beaucoup de solidarité et de partage ».

2. La sécurité, une priorité.
L'édition 2016 s'est déroulée dans un contexte très délicat après les attentats du Bataclan et surtout celui de Nice le jeudi soir. « À 1 h du matin, les autorités nous suggéraient d'arrêter le festival », a indiqué Jean-Luc Martin. Finalement, l'important dispositif de sécurité des Charrues, et notamment les nouvelles mesures mises en place pour cette édition, a permis d'aller jusqu'au bout. « On va maintenir ce dispositif l'été prochain pour nous rassurer mais aussi accueillir les festivaliers dans les meilleures conditions », a ajouté Jérôme Tréhorel.

3. Merci aux bénévoles.
Jean-Luc Martin a souligné l'importance des bénévoles dans ce succès. Il a précisé que 121 associations ont pris part à l'édition dernière. Ce qui représente 6.314 bénévoles, soit 235 de plus qu'en 2015. Le festival a reversé 116.000 € aux associations. « Un grand merci à vous », a lancé le président.

4. Déjà 150.000 billets vendus.

En tournant le regard vers les prochaines Charrues, qui auront lieu du 13 au 16 juillet avec à l'affiche notamment Matmatah, Manu Chao, Arcade Fire, Renaud, Jean-Michel Jarre ou encore DJ Snake, Jérôme Tréhorel a annoncé que 150.000 des 212.000 billets ont déjà été vendus. Le dimanche est la journée qui marche le plus avec 43.000 places achetées. « On souhaite maintenir le cap de cette édition anniversaire et, pour nous, ce sera chaque année une édition anniversaire », a insisté le directeur. Le festival espère dévoiler de nouveaux artistes mi ou fin février.

5. Du changement à Kérampuil.

Le site de Kérampuil va connaître des changements dans les années à venir. Si le but est toujours de « faire rêver et surprendre les gens », ces bouleversements sont aussi imposés par la future création de la deuxième usine Synutra qui va s'installer sur une partie des campings du festival. Il va donc falloir repenser tout cela (il est possible qu'il y ait à l'avenir deux sites distincts pour les campings). De cette contrainte, le festival veut faire un atout en réaménageant certains espaces. Ce sera le cas par exemple des entrées festivaliers (il y en aura deux) et du lieu d'accueil des bénévoles qui sera déplacé. Pour cela, les Charrues pourront s'appuyer sur un agrandissement du site (sans augmenter le nombre de festivaliers) en récupérant l'esplanade du château où le festival imagine proposer des projections style « mapping » et installer un DJ. Et, peut-être la surface jusqu'ici inutilisée située au-dessus de la scène Gwernig pour en faire un espace de détente. Le souhait des Charrues est aussi de pérenniser sur site des installations propres au festival.

6. Pas d'autre virée à New York programmée.

Jean-Luc Martin a évoqué l'aventure New York menée avec l'association des Bretons de Big Apple. Un moment évidemment dingue qui restera gravé dans les mémoires de ceux qui y étaient. « Vous voulez savoir où on ira la prochaine fois et bien vous ne le saurez pas. C'était un "one shot" parce qu'il y avait une histoire à raconter. Et, dans l'immédiat, ce n'est pas à nouveau prévu au programme. On verra dans les prochaines années ».

7. 2016 était happy, 2017 sera hippie !
Avec l'immense besoin de s'éclater ressenti l'été dernier en pleine vague d'attentats et la virée à New York en octobre, c'était le thème idéal pour 2017. La 26e édition des Vieilles Charrues sera hippie alors que la 25e était happy (n'est-ce pas Pharrell Williams ?). Après les jeux vidéos du passé, on range donc les tenues de Luigi et Mario (on ne se fait pas d'illusions, ils sont là chaque année...) pour laisser place aux robes à fleurs, pantalons patte d'eph, lunettes rondes et cheveux longs. L'heure sera au peace and love, façon Woodstock. Samedi soir, l'équipe des Charrues (ci-dessus) a lancé le mouvement. Il leur reste un peu moins de six mois pour compléter le déguisement avec une garde-robe forcément colorée. Ça risque même de piquer un peu les yeux.

Source Le Télégramme (http://www.letelegramme.fr/finistere/carhaix/vieilles-charrues-le-site-sera-agrandi-23-01-2017-11372985.php)
Membre de l'APRIL (www.april.org) / Membre du bureau Association "Debian Facile"  (https://debian-facile.org)// Membre du FabLab de Lannion (www.fablab-lannion.org)