INFOTHEMA

Messages récents

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
11
Comptoir / RGPD développée par l' État suscite la controverse
« Dernier message par E18i3 le août 03, 2019, 11:10:19 pm »
La Quadrature du Net vient de déposer un recours devant le Conseil d'État pour annuler la mise en place du dispositif d'authentification biométrique AliceM. Elle reproche au gouvernement d'obliger les citoyens à utiliser un dispositif de reconnaissance faciale pour mettre un terme à l'anonymat sur Internet.

AliceM (pour Authentification en ligne certifiée sur mobile) n'est encore qu'à ses balbutiements, mais fait déjà beaucoup parler d'elle. L'application mobile actuellement en phase de test a pour but de simplifier l'identification des individus possédant un passeport biométrique sur les différents services publics accessibles en ligne comme les impôts ou la Sécurité sociale.

Le système exige, pour la création du compte, une identification faciale statique (via une photo) ou dynamique, en filmant son visage à l'aide de la caméra de son smartphone et en réalisant quelques mouvements de la tête pour effectuer l'analyse. Ces données sont ensuite envoyées à l'Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) pour effectuer une comparaison avec les informations à sa disposition.

Une partie des données biométriques sera stockée localement sur le smartphone et supprimée immédiatement si l'application venait à être désinstallée.

L'obligation de la reconnaissance faciale serait contraire au RGPD

Le décret d'application a été publié le 16 mai dernier, mais le 15 juillet, la Quadrature du Net a saisi le Conseil d'État et a déposé un recours pour le faire annuler. L'association reproche au gouvernement d'imposer la reconnaissance faciale comme seul et unique moyen d'identification.

Pour elle, l'État ne respecte pas les règles du RGPD, qui stipulent qu'un consentement « ne devrait pas être considéré comme ayant été donné librement si la personne concernée ne dispose pas d'une véritable liberté de choix ». La CNIL avait également fait valoir cet argument dans un avis rendu le 18 octobre dernier.

L'autorité indépendante avait également donné plusieurs solutions complémentaires comme un face-à-face en mairie ou en préfecture afin de créer son compte sur AliceM. Mais l'ANTS n'a retenu aucune de ces propositions. « C'est un bras d'honneur à la CNIL », s'emporte Martin Drago, juriste pour l'association.

Le gouvernement va encore se laisser quelques semaines de test avant de lancer son application, d'abord sur Android. Le Conseil d'État pourrait, lui, prendre près d'un an pour examiner le recours déposé par la Quadrature du Net.

Sources : clubic, Le monde
12
Salut à tous,

tout est dans l' intitulé et j' me suis dit que l' info en valait la peine, non ?
Le lien pour lire l' article, c' est par ici
Pour le rapport, c' est par .
Est-il besoin d' en dire plus ?

                             @+ :(
13
Actualité de l'association / Reconduction du partenariat infothema - Debian Facile
« Dernier message par Animateur le juillet 29, 2019, 01:04:58 pm »


C'est officiel, me voici réélu au bureau de Debian Facile au poste de trésorier adjoint !

Je souhaite continuer la mise en réseau des 2 associations (infothema et Debian Facile) dans le cadre des actions communes pour la promotion du Logiciel Libre.


Enjoy !  ;)
14
Actualité Arduino et Raspberry PI / Re : Présentation du Raspberry Pi
« Dernier message par Animateur le juillet 25, 2019, 10:25:41 pm »


Le Raspberry Pi 4 est proposé en plusieurs versions avec plus ou moins de RAM. Avec 1 GB de RAM cela vous coûtera 35$. / 45$ pour 2 GB et 55$ pour la version 4GB.

Voici les détails  :

    Un processeur Broadcom BCM2711 (1.5 GHz quad-core Arm Cortex-A72 CPU)
    Processeur vidéo 6 GPU
    1GB, 2GB, or 4GB de RAM
    Lecteur de carte microSD
    2 x ports USB 3.0
    2 x ports USB 2.0
    1 x port USB Type-C port (réservé à l’alimentation)
    2 x ports micro HDMI
    1 port Ethernet Gigabit
    1 jack audio 3.5mm
    Du wifi 802.11ac
    Du Bluetooth 5.0
    Et un connecteur 40 broches pour le matos tiers comme d’habitude.

Concernant les ports Micro HDMI, vous pourrez brancher 2 écrans 4K à 30 Hz ou 1 écran 4K à 60Hz. Et bien sûr, le GPU supporte le décodage H.265 4K/60. De quoi vous éclater niveau home cinema DIY.

Notez que si ce RPi 4 fait la même dimension que son prédécesseur, le positionnement de certains ports (Ethernet et USB) a été modifié, donc il faudra racheter ou imprimer le boîtier qui va bien. On ne peut pas tout avoir.  ;)
15
270 000 personnes aux Vieilles Charrues 2019 : « On a gagné le pari d’être un festival populaire »

Les Vieilles Charrues se terminent cette nuit, à Carhaix (Finistère) par la prestation de Martin Garrix. À quelques heures du show annoncé, l’équipe du festival dresse un premier bilan de la 28e édition.

Du 18 au 21 juillet 2019, ce sont 270 000 personnes qui ont rempli les champs de Kerampuilh, à Carhaix (Finistère), pour quatre jours et quatre nuits de Vieilles Charrues. 10 000 de moins que l’an dernier, car ils n’étaient « que » 60 000 pour la journée de jeudi. « Mais le succès d’une édition ne se mesure pas qu’à la fréquentation. C’est aussi la qualité des concerts et le sourire des festivaliers qui nous permettent de dire qu’on a réussi », explique Jérôme Tréhorel, directeur des Vieilles Charrues.

Jean-Luc Martin, président du festival, va plus loin : « On est toujours les Charrues. Les mêmes que celles du début, avec une dimension différente. On a gagné le pari d’être un festival populaire, accessible à tous. Il n’y avait qu’à voir samedi soir : tout le monde était devant David Guetta ».

Les coups de cœur des programmateurs

Pour Jean-Jacques Toux co-programmateur de l’événement, « Iggy Pop a donné son meilleur concert aux Vieilles Charrues. La pluie lors du concert a donné quelque chose de différent, une dimension supplémentaire ». Il n’a pas tari d’éloge sur les deux pépites du label Charrues : Di#se et Atoem.

Pour Jeanne Rucet, les concerts de Suzane, Jeanne Added et Elisapie étaient des moments à part. « Un tiers de la programmation était des projets féminins », indique la co-programmatrice.

Une économie particulière

Le budget des Vieilles Charrues 2019 s’élève à 17 millions d’euros. « 80 % viennent des festivaliers et 20 % de nos partenaires. Nous n’avons aucune subvention », rappelle Jérôme Tréhorel qui insiste : « C’est la sixième année que nous n’avons pas augmenté le prix du billet. Ce n’est possible que grâce nos partenaires. Sans cela, le billet serait à 54 € au lieu de 44 €. Nous ne serions pas aussi accessibles. »
Un univers à part

Gros point de satisfaction pour l’équipe organisatrice : la décoration carnavalesque et le réaménagement du site. « Tout le monde nous en a parlé. Et ça nous fait plaisir, parce que tous les ans, on essaye de créer une bulle, un univers Charrues ».

135 000 € pour les associations

Cette année, 134 associations ont envoyé 7 147 bénévoles aux Vieilles Charrues. « Nous sommes un festival associatif, qui va remettre 135 000 € aux associations du territoire », rappelle Jean-Luc Martin. Il indique également que les Vieilles Charrues ont commandé une étude d’impact économique du festival en Bretagne. Les résultats sont attendus à l’automne.

Rendez-vous en juillet 2020  ;D

Source ouest-france.fr du 21/07/2019 à 19h58
17
Le festival ! Le festival ! ... Okay donc voici des photos aériennes partielles du festoche ! Merci à l'équipe des drones  ;)



Participation du public pour 1 concert ...



La nuit c'est calme ? Non pas du tout en fait !  ;D
18


VLC en vadrouille !  8)

19
Les festivaliers toujours aussi cools ! ;D





Pages: 1 [2] 3 4 ... 10