INFOTHEMA

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - E18i3

Pages: [1] 2 3 ... 12
1
Comptoir / RGPD développée par l' État suscite la controverse
« le: août 03, 2019, 11:10:19 pm »
La Quadrature du Net vient de déposer un recours devant le Conseil d'État pour annuler la mise en place du dispositif d'authentification biométrique AliceM. Elle reproche au gouvernement d'obliger les citoyens à utiliser un dispositif de reconnaissance faciale pour mettre un terme à l'anonymat sur Internet.

AliceM (pour Authentification en ligne certifiée sur mobile) n'est encore qu'à ses balbutiements, mais fait déjà beaucoup parler d'elle. L'application mobile actuellement en phase de test a pour but de simplifier l'identification des individus possédant un passeport biométrique sur les différents services publics accessibles en ligne comme les impôts ou la Sécurité sociale.

Le système exige, pour la création du compte, une identification faciale statique (via une photo) ou dynamique, en filmant son visage à l'aide de la caméra de son smartphone et en réalisant quelques mouvements de la tête pour effectuer l'analyse. Ces données sont ensuite envoyées à l'Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) pour effectuer une comparaison avec les informations à sa disposition.

Une partie des données biométriques sera stockée localement sur le smartphone et supprimée immédiatement si l'application venait à être désinstallée.

L'obligation de la reconnaissance faciale serait contraire au RGPD

Le décret d'application a été publié le 16 mai dernier, mais le 15 juillet, la Quadrature du Net a saisi le Conseil d'État et a déposé un recours pour le faire annuler. L'association reproche au gouvernement d'imposer la reconnaissance faciale comme seul et unique moyen d'identification.

Pour elle, l'État ne respecte pas les règles du RGPD, qui stipulent qu'un consentement « ne devrait pas être considéré comme ayant été donné librement si la personne concernée ne dispose pas d'une véritable liberté de choix ». La CNIL avait également fait valoir cet argument dans un avis rendu le 18 octobre dernier.

L'autorité indépendante avait également donné plusieurs solutions complémentaires comme un face-à-face en mairie ou en préfecture afin de créer son compte sur AliceM. Mais l'ANTS n'a retenu aucune de ces propositions. « C'est un bras d'honneur à la CNIL », s'emporte Martin Drago, juriste pour l'association.

Le gouvernement va encore se laisser quelques semaines de test avant de lancer son application, d'abord sur Android. Le Conseil d'État pourrait, lui, prendre près d'un an pour examiner le recours déposé par la Quadrature du Net.

Sources : clubic, Le monde

2
Salut à tous,

tout est dans l' intitulé et j' me suis dit que l' info en valait la peine, non ?
Le lien pour lire l' article, c' est par ici
Pour le rapport, c' est par .
Est-il besoin d' en dire plus ?

                             @+ :(

3
Comptoir / Do it yourself mais avec le plastoc
« le: mars 26, 2019, 04:34:17 pm »
Salut à tous,

Because j' étais en train de préparer un truc, j' me suis dit que cette info serait intéressante à partager,
alors je poste :

https://www.youtube.com/watch?v=8J7JZcsoHyA

Pour le lien : https://preciousplastic.com/en/machines.html

               @+

4
Comptoir / Propaganda Arte
« le: mars 20, 2019, 06:28:34 pm »
Salut à tous,

Pour mieux comprendre comment fonctionnent quelques stratégies de manipulation :

https://www.arte.tv/fr/videos/RC-015330/propaganda/

            @+

5
Bonjour à tous,

Je vous la fais court, tout est dans l' intitulé ou presque, pour être plus précis, le titre est :
Le ministre de l'Éducation et l'Assemblée nationale refusent la priorité au logiciel libre dans l'Éducation

À l' occasion des débats en séance publique sur le projet de loi « pour une école de la confiance » les députés, députées et le ministre de l' Éducation nationale et de la Jeunesse ont refusé la mise en place d' une véritable politique de développement du logiciel libre dans l' Éducation nationale. En effet, les amendements visant à inscrire dans la loi la priorité au logiciel libre dans les services publics de l' enseignement ont été rejetés.

Dans la soirée du vendredi 15 février 2019, une discussion commune a eu lieu concernant trois amendements. L' amendement 571 proposait l' inscription d' un recours systématique aux logiciels libres. [...] Deux amendements (836 et 837), déposés par le député Stéphane Peu et défendus par la députée Elsa Faucillon, visaient à inscrire dans la loi justement la priorité aux logiciels libres.

Lors des débats en commission Jean-Michel Blanquer, ministre de l' Éducation nationale et de la Jeunesse, avait indiqué qu' il y avait déjà un encouragement au logiciel libre dans la loi. Mais ce n' est qu' une déclaration de bonnes intentions sans effet. Une politique se construit avec des priorités, pas avec des encouragements.

En séance publique, le ministre s' est opposé sans distinction aux trois amendements. Ses nouveaux arguments : inscrire dans la loi une priorité peut être contreproductif et cette disposition risquerait d'être contraire au code des marchés publics. Argument éculé qui rappelle les débats de 2016 au moment de la loi pour une République numérique. Le gouvernement de l' époque s' était déjà retranché derrière une prétendue incompatibilité juridique pour s' opposer à la priorité au logiciel libre. Des parlementaires avaient signalé l' existence d' une « note juridique » de la Direction des affaires juridiques (DAJ) du Ministère des Finances et des comptes publics. Quelques mois plus tard, la secrétaire d’ État au Numérique reconnaissait qu' il n' existait pas de « note à proprement parler » mais uniquement des « échanges techniques informels (notamment par mails) avec notre Direction des affaires juridiques » À l' époque, les arguments juridiques précis n' avaient pas été rendus publics : le gouvernement s'était retranchée derrière la notion très floue du secret des délibérations.

L' April avait communiqué aux parlementaires, au gouvernement et rendue publique, une analyse sur la validité juridique d' une disposition législative donnant la priorité au logiciel libre, analyse, partagée par le Conseil National du Numérique de l' époque. D'ailleurs, le Parlement avait inscrit en 2013 pour la première fois dans la loi la priorité au logiciel libre pour un service public, avec l' adoption du projet de loi enseignement supérieur et recherche.

Les arguments du ministre visent donc, une fois de plus, à cacher un manque de volonté politique pour mettre en œuvre une véritable politique publique en faveur du logiciel libre.

L' April demande donc solennellement au gouvernement la publication des éléments juridiques concernant une prétendue incompatibilité juridique au sujet des dispositions visant à inscrire dans la loi la priorité au logiciel libre.

Le projet de loi va poursuivre sa route au Sénat. Le sujet n' est donc pas clos.

Source : April, le 18/02/2019


6
Salut à tous,

Juste avant le pasage de the new year, histoire de faire un ty rappel :

https://www.youtube.com/watch?v=phwwDnsopuM

Pour les sous-titres, make comme d' hab,

             @+  8)

7
Salut à tous,

Une info effrayante que m' a transmise un collègue de boulot, comme l' indique l' intitulé,
j' vous donne le lien :

https://www.nicematin.com/vie-locale/la-reconnaissance-faciale-testee-des-janvier-2019-a-lentree-dun-lycee-de-nice-284866


           @+  :(

8
Les applications logicielles / Firejail - Une Sandbox pour Linux
« le: décembre 07, 2018, 08:27:16 pm »
Salut à tous,

Juste en écho à la séance de samedi en 8, pour les newbies que le sujet intéresse, comme le stipule l' intitulé,
sous Debian (par exemple ...) il existe un ty truc qui se nomme Firejail, que chacun peut télécharger à partir de synaptic.

Firejail permet de lancer n' importe quel logiciel dans une sandbox, autrement dit dans un environnement hermétique dans lequel un logiciel pourra fonctionner, peu importe son type (en ligne de commande, graphique, sessions utilisateur...etc.), sans affecter votre système.

Pas de dépendances, pas de configuration complexe, pas de daemon tournant sur le système...
Firejail est autonome et repose entièrement sur le noyau et toutes ses fonctionnalités.

Pour lancer un programme dans un "bac-à-sable" firejail, il suffit de l' appeler en le faisant précéder par Firejail.
Exemple, pour lancer Tor,  il vous suffira de taper avec votre terminal : 

$ firejail tor

Petite cerise sur le gâteau, Il existe également une interface graphique qui se nomme Firetools,
c' est cool non ?



Bon, j' vais pas casser l' coup de notre très cher Administrator, si j' ai réussi a mettre en appétit quelques-uns d' entre vous,
j' vous donne rendez-vous demain à Kermoroc' h ..?

Pour une ty demo vidéo :

https://youtu.be/Yk1HVPOeoTc

                   @ 2 mains ...  ;D


9
Salut à tous,

Pas de discours, on commence tout d' suite, première chose à faire : s’ assurer que Jessie est bien à jour :
apt update
apt full-upgrade


Attention, avant de faire la mise à niveau, renseignez-vous, quand aux dépôts qui ne sont peut-être pas disponibles sous Stretch ou devenus obsolète.

Ensuite, on met à jour le fichier /etc/apt/sources.list en remplaçant jessie par stretch.
Pour " les limaces " ou les newbies qui appréhendraient le fait de mettre les mains dans l' cambouis, je vous propose la manip suivante, en root :

sed -i 's|jessie|stretch|' /etc/apt/sources.list


Votre fichier sources.list après manip devrait ressembler à quelque chose comme l' exemple suivant :

deb http://deb.debian.org/debian stretch main
deb http://deb.debian.org/debian stretch-updates main
deb http://security.debian.org/ stretch/updates main


Ensuite, on est reparti pour un tour :

apt update
apt full-upgrade


Puis, un peu de patience, un petit reboot, on vérifie que tout est à jour, sans forcement être en root :

lsb_release -a

Pour ceux qui ont une config avec un " home" séparé, ne pas oublier de terminer la mise à niveau via Synaptic et normalement, ça l' fait ...
J' vous laisse, j' ai d' autres tripatouillages sur l' feu.

                          @+


10
Bonjour à tous,

Comme le stipule l' intitulé, j' invite tous ceux qui souhaitent partager leur savoir et savoir faire à
faire un ty clic sur ce lien.
Sur ce,
                     @+  8)

11
Salut à tous,

A titre d' info :

https://youtu.be/VzeOnBRzDik

  @+

12
Comptoir / Google, apple, facebook, les nouveaux maitres du monde.
« le: novembre 02, 2018, 10:52:29 am »
Juste à titre d' info, un docu vidéo de france 2 pour les newbies.

Résumé :

Ils s'appellent Bill Gates, Mark Zuckerberg, Sergey Brin ou encore Larry Page : ces Américains, dont certains n'ont pas encore 40 ans, comptent parmi les hommes les plus riches et les plus puissants de la planète. Leur point commun ? Ils ont créé le monde d'aujourd'hui grâce à une révolution technologique sans précédent : Internet et les réseaux sociaux. Anciens ados visionnaires devenus les dirigeants des plus grandes entreprises du secteur – Google, Facebook, Apple, Microsoft –, ils possèdent aujourd'hui un pouvoir d'un genre nouveau. Celui de contrôler les communications de toute la planète et de stocker les informations privées de tout un chacun. Un pouvoir très convoité, qui a pu les entraîner parfois dans des liaisons dangereuses avec les services secrets ou les gouvernements, notamment américains.

Le lien :

https://www.youtube.com/watch?v=sDfpIRwJQv0

        @+

13
Tout est dans l' intitulé ou presque ...
   pour le lien, voir :


      @+  >:(

14
Comptoir / Le temps c' est de l' argent ..?
« le: octobre 18, 2018, 10:28:37 pm »
Salut à tous,

Juste un ty docu diffusé sur Arte, histoire de vous remettre les pendules à l' heure,
face à notre époque numérique et sens dessus dessous ...
Pour visionner le docu, voir ce lien : https://www.youtube.com/watch?time_continue=36&v=8maWpZIgnO8.

         @+

15
Bonjour à tous,

Avis à la population et pour ceux qui auront le courage et la volonté :
https://linuxquimper.org/3417/vendredi-28-sept-18-web-et-vie-privee-avec-s-bortzmeyer/
Stéphane Bortzmeyer, ingénieur spécialiste des réseaux informatiques, viendra vendredi 28 septembre 2018 de 19h à 21h animer un apéro-discussion au Centre social des Abeilles de Quimper, 4 rue Sergent Le Flao.

A bon lecteur,
                          @+

Pages: [1] 2 3 ... 12